Les vins de l’Ile de Ré….une découverte!

Bien connue pour son charme naturel, ses pistes cyclables, ses marais salants, ses salicornes et ses délicieuses pommes de terre grenailles, l’Ile de Ré l’est beaucoup moins pour ses vins….et pourtant….

En séjour à l’Ile de Ré, j’ai saisi l’opportunité de tester quelques vins de la Cave Coopérative des Vignerons de l’Ile de Ré dont les infrastructures se situent au Bois-Plage en Ré. Cette dernière regroupe une 60aine d’adhérents cultivant environ 600 hectares. Ces adhérents sont copropriétaires de la cave, participant ainsi à la production et à la prise de décision.

Un terroir particulier entre « Ciel et Terre »

  • Géologiquement, l’île est issue de différents dépots sédimentaires qui sont à l’origine de sols calcaires et sableux. Entaillée dans les terrains jurassiques et crétacés qui forment le littoral et l’arrière pays, l’île de Ré comme ses voisines, correspond à des reliefs qui prolongent les caps en mer. L’implantation du pont traduit la présence d’assises rocheuses sous-jacentes et peu profondes qui les relient au continent.
  • Le climat y est tempéré avec un bon taux d’ensoleillement (2057 heures annuelles pour 1970 en Champagne) et une pluviométrie relativement faible. Les températures y sont généralement douces notamment grâce à l’influence du Gulf Stream. Le climat est globalement plus clément que sur le continent, protégeant entr’autre les vignes du gel.
  • La combinaison de ces facteurs naturels particuliers sont très favorables à la culture de la vigne.

Au début des années 2000, la Cave a fait procéder à une étude du terroir dans le but de déterminer la composition des sols, ce qui a permis d’élaborer une cartographie géologique sur la totalité des parcelles cultivées en vigne et ainsi adapter les cépages à chaque sol. Cette adaptation minutieuse des cépages permet de garantir une meilleure maturation des raisins, facteur primordial dans la qualité du vin.

Aire géographique de l’IGP Charentais Ile de Ré


Un label IGP est par essence, rattaché à un terroir. Ce terroir est identifié et délimité par la loi. C’est la notion d’aire géographique. En ce qui concerne le label « Charentais Ile de Ré « , son aire géographique est composée aujourd’hui de 10 communes.
Ces 10 communes font toutes partie du département de la Charente-Maritime (17) et sont situées sur l’Ile de Ré.

Les cépages

Pour les vins rouges: Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Merlot, Négrette.

Pour les vins blancs: Sauvignon blanc, Chardonnay, Colombard.

Dégustation de 2 vins blancs

Soif d’évasion Sauvignon

Le nez est expressif avec d’emblée une note de jambon fumé bien distincte sur un fond élégant d’agrumes.

La bouche est finement apéritive à la première gorgée avec en aromatique les citrus et les fruits exotiques ; elle est fraîche et croquante sans aucune verdeur. Un superbe équilibre et une grande sensation digestive !

A boire en apéritif ou sur des fruits de mer ou du poisson grillé. Superbe rapport qualité Prix…5.45€ par 6 bouteilles.

Le Royal (Sauvignon, Chardonnay, Colombard)

Le nez est assez intense , d’une grande fraîcheur sur les agrumes.

L’attaque en bouche est élégante, ciselée, vive sur le plamplemousse et le zeste de citron. L’arrière bouche prolonge cette fraîcheur et se révèle très persistante. Idéal sur le côté moëlleux des moules ! 3.95€ par 6 bouteilles.

Dégustation de 5 vins rouges

Le petit sergent (Cabernet franc, Merlot) Non millésimé

Au nez, les petits fruits noirs. En bouche, c’est la souplesse, la gouleyance et l’équilibre qui prédominent. La matière est faite de chair tendre, avec les mêmes saveurs que l’olfactif et une petite touche végétale printanière qui rappelle la présence de cabernet  franc. A boire un peu frais. Prix : 3.99€…. qui dit mieux..!!!

Azuré rouge 100% Cabernet Franc en conversion Bio

Ce vin à la robe rouge carmin offre un nez de cassis, mûre, myrtille avec une note de bourgeon de cassis si spécifique au cabernet franc. En bouche une matière bien mûre, assez concentrée mais équilibrée et qui rappelle aromatiquement l’olfactif. Les tanins sont souples, juste un peu végétaux mais ils n’entravent en rien le côté frais et prêt à boire du vin. Peut se conserver 3-4 ans sans problème. 6.65€ par 6 bouteilles!

Le Gouverneur 2016 (Cabernet Sauvignon, Merlot)

Ce vin à la couleur rouge brique offre un nez assez discret légèrement toasté avec une touche de feuille de laurier sèchée. La bouche est souple, équilibrée, légèrement suave sur de fins tanins, un vin à l’allure globalement bordelaise ; les arômes tertiaires ne sont plus très loin. De fins tanins aux grains fins tapissent le palais en finale. A boire dans les 5 ans. 5.95€ par 6 bouteilles.

Terre Rouge 2016 (Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc) Fût de chêne pendant 12 mois.

Le nez est moyennement intense sur des fruits noirs confiturés, avec une touche végétale et d’infusion. La bouche est souple, harmonieuse avec des arômes discrets de torréfié sur un fond de fruits noirs. Les tanins sont fins et soyeux, ils se poliront davantage dans les 2-3 prochaines années. A boire avant 2025. 5.95€ par 6 bouteilles.

Ultimium 2016 (Cabernet Sauvignon) Fût de chêne pendant 18 mois….la cuvée phare de la cave.

La robe est médocaine. Le nez s’oriente vers les fruits noirs bien mûrs assortis de note d’épices et de pain grillé. La bouche est d’emblée tout en équilibre, La matière est belle, bien mûre et d’une richesse contenue. L’aromatique de bouche rappelle l’olfactif, on n’est pas encore sur les arômes tertiaires. L’élevage en chêne de 18 mois n’est pas prégnant.On n’est pas non plus dans la puissance tannique que l’on connait au cabernet sauvignon dans le Médoc, mais plutôt sur des tanins aux grains fins, légèrement suaves en fin de bouche, ce qui indique que l’on a  intérêt à les laisser s’affiner. Une bouteille à laisser traîner dans la cave encre 3-4 ans et probablement à boire avant 2030. Il serait intéressant en tout cas de suivre son évolution d’année en année. Donner un petit coup de carafe serait bénéfique à ce stade de l’évolution.

Un vin qui devrait intéresser les sommeliers de la restauration pour son remarquable rapport qualité prix et son accessibilité sur des plats tels ris de veau braisé, filet de pigeonneau…. !  A acheter car au prix de 11.7€…dans le style bordelais, c’est une bonne affaire !

Conclusions….

  • Des vins d’un rapport Qualité Prix imbattable dans l’univers viticole français! Bien entendu, ils souffrent du manque d’intérêt et d’image de l’appelation qui a un besoin évident de marketing.
  • Un réservoir fourni de vins bien élaborés; on devine au delà de la technicité, la compréhension et la bonne interprétation du terroir de l’Ile.
  • Surprenant: la qualité du Sauvignon, d’un équilibre et d’une élégance rare!…A développer! J’aime beaucoup!
  • Les vins rouges peuvent être assimilés en terme de goût et de texture à l’univers des vins du bordelais….on se croirait quelque part entre Garonne et Dordogne! Au delà des cépages, il faut dire qu’à vol d’oiseau on est très proche de cette région. Côté géologie, on semble plus proche de la rive droite que du Médoc.
  • La cuvée phare « Ultimium » ponctue très bien la gamme!
  • Les vins rouges…pour amateurs de vins du style bordelais …Only!

VILLA MINNA VINEYARD, l’habit ne fait pas le moine.. !

Ce domaine de 15 hectares, situé à l’ouest d’Aix-en-Provence sur une géologie de bassin sédimentaire au socle calcaire du crétacé, est en phase de transition vers le bio.

Minna et Jean-Paul Luc ne lésinent pas sur les moyens pour produire des vins d’excellence ! Viticulture soignée respectueuse de l’environnement, rendements bas inférieurs à 30 hectos/hectare, vendange à la main, sélection des grappes, vinification en cuves inox de petit volume, élevage barriques neuves…

Je propose dans ce billet de la rubrique « Les petites appelations ont aussi leurs grands vins », 2 vins du domaine en appelation « Vin de Pays des Bouches du Rhône ».

 

 

P1000665.JPG

Minna Vineyard Blanc 2008  (Vermentino 45%, Roussanne 26%, Marsane 29% – Elevage pour une partie en cuve inox de façon à garder assez de fruit et de fraîcheur, pour une partie en barriques de chêne) 

Au nez, d’abord de fins et délicats parfums floraux (rose notamment) et végétaux du type anisé auxquels succèdent après aération et réchauffement dans le verre des notes plus rondes d’abricot.

Il y a de la tension dans l’attaque en bouche, de la fraîcheur d’abord et ensuite de la puissance. Les arômes vont d’abord sur les herbes aromatiques (anis,fenouil,menthe) et ensuite des notes de noisettes et d’amades grillées. En bref, un vin d’élégance, de saveur, de fraîcheur, de puissance mesurée qui se mariera avec des poissons ou crustacés grillés aux herbes ou en sauce.       

 

Minna Vineyard rouge 2005 (Syrah 49%, Cabernet Sauvignon 42%, Mourvèdre 9% /        Fermentation pré-fermentaire à froid, fermentation en cuves inox, élevage en barriques de chêne sur lies fines avec bâtonnage)  

 

Le nez de ce vin à la robe carmin révèle de fines notes empyreumatiques : réglisse, café, sur un fond de fruits noirs.

L’attaque en bouche démontre d’emblée à quel vin on a à faire : une structure solide et une densité fruitée d’une étonnante fraîcheur. Côté aromatique, on est toujours sur le fruit. La charpente de ce vin est faite d’une trame tannique de tanins fins, serrés mais non rustiques qui laissent envisager un potentiel de garde non négligeable…sans aucun doute, la présence du cabernet sauvignon ! Un beau vin solide, pur, puissant, encore jeune, à laisser idéalement en cave encore 5 ans pour laisser le temps aux tanins de s’arrondir  !

 

Pour en savoir plus sur le domaine :

http://www.villaminnavineyard.fr    

 

 

Les vins de Pays d’Oc IGP et la « Collection 2010 »

Le salon Mégavino à Bruxelles avait comme invité d’honneur cette année le Pays d’Oc. Grâce à l’amabilité de Mrs Senechal et Felez d’Interoc, j’ai pu découvrir les 17 cuvées d’exception « Collection 2010 », sélectionnées par un jury d’experts internationaux, et qui constituent l’élite de l’appelation « Vin de Pays d’Oc IGP ».

Les Vins du Pays d’Oc sont des vins de pays à dénomination régionale produits dans la grande région Languedoc-Roussillon, région aujourd’hui considérée nouvel eldorado du vin français à cause de son dynamisme, et de sa volonté de produire des vins de qualité et de caractère.

 

 Voici quelques données qui caractérisent le Pays d’Oc et aussi quelques chiffres surprenants :

  • Les vins de Pays d’Oc deviennent une IGP (Indication Géographique Protégée) à partir de la vendange 2009. IGP est attribué aux produits liés à leur origine géographique.
  • Le vin de cépage est une spécialité des vins de Pays d’Oc : 92% des vins sont des vins à indication de cépages (mono et bi)
  • Les vins doivent être issus de vendanges récoltées dans les départements suivants : Aude, Gard, Hérault, Pyrénées Orientales et de 6 communes de Lozère.
  • Les vins doivent provenir des cépages suivants, à l’exclusion, de tous autres :

* En rouges: Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Carignan, Chenanson, Cinsaut, Cot, Grenache noir, Merlot, Mourvèdre , Portan, Syrah, Petit Verdot, Pinot Noir, Marselan.

* En rosés : idem + Grenache Gris.

* En blancs : Chardonnay, Chasan, Chenin, Grenache Blanc, Colombard, Macabeu, Marsanne, Mauzac, Muscat, Roussane, Sauvignon, Sémillon, Terret, Vermentino, Viognier, Ugni Blanc, Picpoul, Clairette.

En gras : les principaux cépages.

  •  1ha/3 en Languedoc-Roussillon permet d’élaborer des Vins de Pays d’Oc.
  •  1ha/10 en France est consacré à la production de Vins de Pays d’Oc.
  •   25000 viticulteurs et vignerons cultivent 88.000 ha de vignes Pays d’Oc.
  •  1er des 154 vins de pays français en volume.
  •  1er exportateur français en volume.
  •  60% des vins de pays français sont des Vins de Pays d’Oc.
  •  Le vignoble jouit de 2650 h d’ensoleillement annuel (Référence Lille :1550)

 

Collection 2010

 La segmentation de Pays d’Oc – Indication Géographique Protégée positionne la strate « Collection » comme ses vins élites. « Collection » défend la qualité et l’héritage du Pays d’Oc au travers de vins élégants et sophistiqués; elle valorise ainsi l’origine Pays d’Oc.

« Collection »….ou »le Vin Passion », s’adresse donc à une clientèle de connaisseurs et amoureux du vin, amateurs de vins structurés et racés.

Le palmarès « Pays d’Oc IGP Collection 2010 » confirme la tendance à présenter des vins d’assemblage plus complexes.

 

 Blancs 

 

 Domaine de Valensac – Cuvée Lafon – Chardonnay 2008

Le nez très expressif révèle des notes d’agrumes et de fruits exotiques. La bouche complexe, ample mais pleine de fraîcheur, termine la dégustation sur des notes persistantes finement boisées. Prix : 11€ « Aux sans larges » à Anvin (Hannut) Tel 019/69 60 51

 Domaine des quatre amours – Cuvée Olga 2009 – Roussane,Chardonnay

(Seule la roussane est élevée en barriques)

Le nez s’exprime intensément sur des notes anisées, citronnées. La bouche se révèle ronde, opulente, réglissée, pleine de fraîcheur et d’élégance. La dégustation se termine sur des arômes floraux. ♥♥

 Domaine Sainte Hilaire – Cuvée Slik Trilogy 2007 – Chardonnay

Des notes de citrus, ananas, poire dominent au nez. La bouche est sur le même régistre aromatique de fruits mûrs, sur un fond de notes boisées intenses. Un vin plein, ample, gras mais doté d’une bonne acidité.

 Domaine Paul Mas – Cuvée de Nicole 2009 – Chardonnay 55%, Viognier 45%

Le nez est sur les fruits mûrs (pomme,abricot,poire). La bouche est ample, ronde et se termine sur des arômes de noisette grillée et de pain toasté. Bel équilibre d’ensemble.

 

 Rosé

 

 Domaine d’Aigues Belles Cuvée du Poirier des Rougettes 2009 – Grenache, Cinsault

Un nez de distillat de framboise. Une bouche fluide, aérienne, super fraîche, sur la groseille et la framboise. Une finale tout en finesse et petits fruits rouges. 7.5€ Aux Fruits de la Passion à Wastinnes (Perwez) Tel 0032 476 60 31 77

 

 Rouges

 

 Château de Calvières Cuvée Maligno 2007 – Syrah, Grenache

Nez fin de griotte,prune,violette. La bouche est tout en fruité croquant, fruits rouges et griotte à la liqueur. L’ensemble affiche une grande fraîcheur, un fruité élégant, harmonieux et en fait un vin rouge d’été idéal. Une fine trame tannique termine la dégustation. 

Château Condamine Bertrand Cuvée Elixir 2008 – Syrah, Cabernet

Le nez est expressif et complexe : floral,fruits rouges et épices douces. En bouche, du fruit enrobe pleinement le palais, un fruité croquant type cerise griotte, un ensemble gourmand, flatteur, peu tannique avec un brin de sucrosité. ♥♥

 Domaine de Clovallon Cuvée Pinot Noir 2009

Une robe typique du PN :translucide et brillante ds sa profondeur. Le nez est peu expressif, seules qq effluves briochées. La bouche se révèle d’emblée veloutée, sur des arômes de framboise à l’alcool. La structure est en souplesse, élégance et finesse. Les tanins sont dans le même style : très fins et fruités. Très féminin et assez typé finalement. A boire dans les 5 ans.

 Domaine du Grand Chemin Cuvée JMF 2006 – Cabernet Sauvignon 90%, Pinot Noir 10%

Un vin à la couleur profonde, au nez de notes d’évolution d’arômes secondaires.L’attaque en bouche est souple, ronde, harmonieuse qui en fait un vin agréable avec un bel équilibre global.

 Domaine Lalaurie Cuvée Première 2007 – Syrah

Le nez est encore un peu fermé. La bouche est florale, fruitée de cerise noire bien mûre. La matière est dense, une trame tannique de tanins fins et fruités, signe d’une vendange à parfaite maturité termine la dégustation. Attendre 2 ans.

 Domaine Gérard Bertrand Cuvée Cigalus 2008 – Cabernet Franc, Syrah,Cab Sauvignon,Merlot

Le nez est fait d’un fruité intense: cerise, cassis, framboise. La bouche est du même régistre aromatique, intensément fruitée et croquante. La structure est souple, élégante, harmonieuse.

 La Grange de quatre sous Cuvée des Serrottes 2007 – Syrah, Malbec

Le nez révèle des notes chaudes, empyreumatiques et d’épices douces. On retrouve les mêmes arômes en bouches ; l’attaque est généreuse, la texture est épaisse, la matière est importante. Attendre un peu.

 Mas du Salagou Cuvée Cinérite 2008 – Assemblage rouge

Le nez révèle des notes de cuir, de noix. La bouche est imposante, riche , charpentée sur des tanins fruités de fruits mûrs, non austères. L’ensemble est néanmoins équilibré et frais. Attendre 2 ans.

 Ricardelle Cuvée Alencades 2008 – Merlot, Cabernet Sauvignon, Marselan

La couleur est profonde. Le nez est végétal, feuilles écrasées et légèrement champignonnée. La bouche se révèle d’emblée dense, charpentée, faite de tanins présents mais non austères, tout cela sur un fond bien fruité. VENTS D ANGES SECS 04 Rue de la Fontaine MOUSCRON+32 5684 6722

 Mas La Chevalière Cuvée La Croix Chevalière 2007 – Merlot, Syrah, Grenache

Le nez est peu expressif. La bouche est souple, veloutée, harmonieuse, fruitée à souhait, légèrement compotée. Un vin passe partout !

 

 Moëlleux 

 

 Elegance 2009 Muscat Petits Grains Domaine du Mas de Madame

Elégance n’est pas un vain mot pour ce vin, tant le nez et la bouche sont d’une finesse,d’une pureté remarquables….un must pour les amateurs de muscat !

 

  Si vous voulez en savoir plus sur les domaines nominés :

  http://www.vindepaysdoc.com/files/vpo/Actualites/collection/Palmares-Pays-d-Oc-IGP-Collection-2010.pdf

 

 Autres vins intéressants dégustés lors de Mégavino :

 

 Domaine des quatre amours Blanc 2009 – Sauvignon Chardonnay

Un nez d’agrumes, de fruits exotiques. Une bouche aérienne,pleine de fraîcheur, dans le même régistre aromatique que le nez. 

 Domaine de l’herbe Sainte 2009 – Chardonnay

Le nez révèle des arômes floraux, agrumes et fruits exotiques. L’attaque en bouche est onctueuse, fraîche avec les mêmes arômes que le nez

 Figure Libre 2009 – Maccabeu – Dom Gayda – 14€ Wijnen De Kok Lier

Le nez est sur les agrumes. Une bouche opulentee,dense pleine d’élégance avec des notes grillées, briochées qui traduisent l’élevage en fûts neufs. Belle persistance aromatique ;

 Dom de l’Engarran Cuvée Adelys – Sauvignon – 15€

Le nez sur la poire,le coing. La bouche se révèle onctueuse, riche en matière. L’élevage sous bois domine par ses arômes de grillé, de réglisse, sur un fond d’agrumes, de pêche blanche et d’abricot. La finale briochée n’est pas dénuée de longueur ni de fraîcheur.

 Domaine de l’Engarran 2008 La Lionne (Rouge) – 8€

Le nez assez expressif révèle une certaine complexité : arômes empyreumatiques,de résine et d’épices douces sur un fond de fruits noirs bien mûrs.La bouche révèle d’emblée une matière importante, un fruité mûr généreux. La structure est ronde, les tanins fins et suaves et fruités. Des arômes briochés, vanillés traînent en arrière bouche.

 Dom de Brau Cabernet Franc Pure 2006 – 8€

Au nez : des notes chaudes de grillé et de feuilles de laurier sèchées. La bouche se révèle d’emblée ronde,chaude, veloutée avec des arômes de caramel,de pain d’épice. La structure tannique est lissée, polie et laisse traîner en finale une toute légère amertume type feuille sèchée. On est loin de l’archétype Cabernet Franc de la Loire. A boire dans les 5 ans.

 Dom de Fontarèche 2009 – Merlot, Cabernet Sauvignon

Le nez révèle de fines notes fumées et briochées. La bouche est d’emblée élégante dans le même régistre aromatique que le nez, sur un fond de liqueur de cerise. L’ensemble est harmonieux, la structure est faite de tanins au grains fins qui peuvent s’affiner davantage dans les 2 prochaines années.