A Beaumes-de-Venise, à l’ombre des Dentelles de Montmirail, se cache un vigneron passionné qui a de la bouteille…..

Alain Ignace de Beaumes-de-Venise peut en relater plus d’une quand il parle de son métier, des vignes et du vin; la rencontre avec Alain est de toute façon trop courte tant il est intarissable. Il faut dire, ce diable de passionné, a de la bouteilles: plus de 45 millésimes dans la tête, les bras et les jambes. Il a transmis la majorité de son patrimoine de ses vignes à sa fille, mais il a gardé pour lui quelques belles parcelles qu’il cultive tel un jardin et qui lui permettent de continuer à exercer son art et sa passion.

Je suis en bio mais je n’ai aucun mérite, dit il, tant mon terroir offre tous les outils naturels pour y parvenir; mes interventions sont rares

Ce qu’il justifie par une conjonction de facteurs favorables: l’atmosphère sèche avec des courants d’air entre les collines de mai à septembre, les vignes entourées d’une biodiversité naturelle abondante. On a l’impression, dit-il, dans cet environnement quelque peu hostile que la nature s’entraide. Pas de champs de vignes à perte de vue; pas de promiscuité, donc pas de propagation intensive des maladies.   

Géologie particulière de Beaumes-de-Venise

Le vignoble de Beaumes-de-Venise occupe une position charnière dans les Côtes du Rhône. Niché au pied d’un étonnant massif calcaire dressé sur la tranche-Les Dentelles de Montmirail-, son vignoble recouvre toutes les strates sédimentaires de cette ère secondaire.

Son terroir est complexe, car le site de Beaumes-de-Venise connait un profond bouleversement lors du plissement alpin, du fait qu’il se trouve à cheval sur une ancienne faille, la faille de Nîmes. Avant ce plissement, la région était noyée sous une eau peu profonde sous un soleil de plomb, ses lagunes ont déposé d’épaisses couches de sels en s’évaporant ; ensuite lors du jurassique ce sont des marnes argileuses gris sombres se sont déposées sur le fond, les vignerons les appelent « Terres Noires ». Enfin au crétacé, il y a moins de 140 millions d’années, des récifs de corail s’accrochent et sédimentent leurs débris calcaires sur le site, les vignerons les appelent « Terres Blanches ». Tout cet empilement serait resté ordonné si la tectonique des plaques n’avait pas chahuté la pile d’éléments lors du soulèvement des Alpes il y a une 20aine de millions d’années résultant à la formation des dentelles de Montmirail. (Terres de vignes de Charles Frankel)

Quelques Vins d’Alain Ignace

Blancs

Terres Blondes 2019 (Muscat petit grain)

Le nez est délicat sur de fines notes de fleurs blanches et de fruits exotiques. L’attaque en bouche est d’abord élégante, minérale et crescendo devient plus ample, plus sphérique sur des arômes de pêche, de litchi avec de fines séquences muscatées. Globalement, un vin blanc du sud qui se distingue davantage par sa finesse aromatique, son élégance et sa minéralité. A boire sur poissons grillées, crustacés et aussi en apéritif. 10€ à la propriété.

Le Jardin d’Elisa 2019 (40% Roussane fermentée et élevée en futs, Elevées en cuves : 20% Grenache, 20% Bourboulenc, 20% Clairette )

Nez élégant de fruits exotiques, fruits jaunes, mandarines confites et pointe de beurre frais. La bouche révèle une matière fraîche, assez ample sur des arômes reproduisant l’olfaction avec en fin de bouche de fines séquences toastées. Arrière bouche persistante. A boire sur poissons en sauce. 17.5€

Rouges

Vacqueyras Sous la Robe 2018 (50% Grenache en cuves, 30% mourvèdre et 20% Syrah élevés en fûts 9-12 mois)

Le nez est expressif, racé et complexe sur les épices, le poivre et les parfums de garrigue.

La bouche s’affiche d’emblée ronde, fondue sur une matière reproduisant les mêmes arômes que l’olfaction. Les tanins sont fins, soyeux, fondus à peine suaves en fin de bouche.. La texture du vin rappelle le féminité des beaux pinots noirs de la Côte de Beaune.  17.5€ à la propriété.

Beaumes de Venise Helvétien 2018  Cuvée issue des Terres Blondes Grenache 75%, Syrah 25% fermentés ensemble en cuve béton.

Ce vin à la robe violine offre un nez expressif de cerise noire et de mûre avec une pointe de garrigue et d’épices. La bouche révèle d’emblée une matière riche et concentrée, issue d’une vendange bien mûre. Le fruit impressionnant mi croquant mi gourmand enveloppe le palais en reproduisant les impressions aromatiques de l’olfactif. La trame tannique est dans la même continuité: tanins mûrs, fruités, juste un peu jeunes et suaves et demandant simplement 2 ans pour s’arrondir définitivement. 13.5€

Beaumes de Venise Binquillon 2018 Cuvée issue des Terres Blondes Grenache 50% fermentés en cuve béton, Syrah 50% fermentés et élevés 9 mois en fûts.

Au nez fruits noirs, épices et arômes de garrigue. En bouche, le vin révèle une matière équilibrée, une texture fine plus sur l’élégance que sur la puissance, aromatiquement à ce stade surtout sur  la liqueur de cerise. La trame tannique est soyeuse et la fin de bouche est persistante. 16€ à la propriété.

La gamme d’Alain se complète par un Muscat Terres Blondes Rosé, 2 Muscats de Beaumes de Venise à partir de muscat blanc, 1 Muscat de Beaumes rouge à partir de muscat rouge, 1 Muscat de Beaumes rosé à partir de muscat blanc et rouge mêlés, 1 Eau-de-Vie de vin de muscat élevée 80 mois en fûts de chêne. Et pour ponctuer la gamme : un étonnant Vinaigre Balsamique produit à partir de moût de raisin par un processus de concentration long provenant de muscat blanc et rouge.

Pour tout achat: Prendre contact avec Alain ou RV au Salon Bio à Ennevelin près de Lesquin en mars 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s