Les vins de l’Ile de Ré….une découverte!

Bien connue pour son charme naturel, ses pistes cyclables, ses marais salants, ses salicornes et ses délicieuses pommes de terre grenailles, l’Ile de Ré l’est beaucoup moins pour ses vins….et pourtant….

En séjour à l’Ile de Ré, j’ai saisi l’opportunité de tester quelques vins de la Cave Coopérative des Vignerons de l’Ile de Ré dont les infrastructures se situent au Bois-Plage en Ré. Cette dernière regroupe une 60aine d’adhérents cultivant environ 600 hectares. Ces adhérents sont copropriétaires de la cave, participant ainsi à la production et à la prise de décision.

Un terroir particulier entre « Ciel et Terre »

  • Géologiquement, l’île est issue de différents dépots sédimentaires qui sont à l’origine de sols calcaires et sableux. Entaillée dans les terrains jurassiques et crétacés qui forment le littoral et l’arrière pays, l’île de Ré comme ses voisines, correspond à des reliefs qui prolongent les caps en mer. L’implantation du pont traduit la présence d’assises rocheuses sous-jacentes et peu profondes qui les relient au continent.
  • Le climat y est tempéré avec un bon taux d’ensoleillement (2057 heures annuelles pour 1970 en Champagne) et une pluviométrie relativement faible. Les températures y sont généralement douces notamment grâce à l’influence du Gulf Stream. Le climat est globalement plus clément que sur le continent, protégeant entr’autre les vignes du gel.
  • La combinaison de ces facteurs naturels particuliers sont très favorables à la culture de la vigne.

Au début des années 2000, la Cave a fait procéder à une étude du terroir dans le but de déterminer la composition des sols, ce qui a permis d’élaborer une cartographie géologique sur la totalité des parcelles cultivées en vigne et ainsi adapter les cépages à chaque sol. Cette adaptation minutieuse des cépages permet de garantir une meilleure maturation des raisins, facteur primordial dans la qualité du vin.

Aire géographique de l’IGP Charentais Ile de Ré


Un label IGP est par essence, rattaché à un terroir. Ce terroir est identifié et délimité par la loi. C’est la notion d’aire géographique. En ce qui concerne le label « Charentais Ile de Ré « , son aire géographique est composée aujourd’hui de 10 communes.
Ces 10 communes font toutes partie du département de la Charente-Maritime (17) et sont situées sur l’Ile de Ré.

Les cépages

Pour les vins rouges: Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Merlot, Négrette.

Pour les vins blancs: Sauvignon blanc, Chardonnay, Colombard.

Dégustation de 2 vins blancs

Soif d’évasion Sauvignon

Le nez est expressif avec d’emblée une note de jambon fumé bien distincte sur un fond élégant d’agrumes.

La bouche est finement apéritive à la première gorgée avec en aromatique les citrus et les fruits exotiques ; elle est fraîche et croquante sans aucune verdeur. Un superbe équilibre et une grande sensation digestive !

A boire en apéritif ou sur des fruits de mer ou du poisson grillé. Superbe rapport qualité Prix…5.45€ par 6 bouteilles.

Le Royal (Sauvignon, Chardonnay, Colombard)

Le nez est assez intense , d’une grande fraîcheur sur les agrumes.

L’attaque en bouche est élégante, ciselée, vive sur le plamplemousse et le zeste de citron. L’arrière bouche prolonge cette fraîcheur et se révèle très persistante. Idéal sur le côté moëlleux des moules ! 3.95€ par 6 bouteilles.

Dégustation de 5 vins rouges

Le petit sergent (Cabernet franc, Merlot) Non millésimé

Au nez, les petits fruits noirs. En bouche, c’est la souplesse, la gouleyance et l’équilibre qui prédominent. La matière est faite de chair tendre, avec les mêmes saveurs que l’olfactif et une petite touche végétale printanière qui rappelle la présence de cabernet  franc. A boire un peu frais. Prix : 3.99€…. qui dit mieux..!!!

Azuré rouge 100% Cabernet Franc en conversion Bio

Ce vin à la robe rouge carmin offre un nez de cassis, mûre, myrtille avec une note de bourgeon de cassis si spécifique au cabernet franc. En bouche une matière bien mûre, assez concentrée mais équilibrée et qui rappelle aromatiquement l’olfactif. Les tanins sont souples, juste un peu végétaux mais ils n’entravent en rien le côté frais et prêt à boire du vin. Peut se conserver 3-4 ans sans problème. 6.65€ par 6 bouteilles!

Le Gouverneur 2016 (Cabernet Sauvignon, Merlot)

Ce vin à la couleur rouge brique offre un nez assez discret légèrement toasté avec une touche de feuille de laurier sèchée. La bouche est souple, équilibrée, légèrement suave sur de fins tanins, un vin à l’allure globalement bordelaise ; les arômes tertiaires ne sont plus très loin. De fins tanins aux grains fins tapissent le palais en finale. A boire dans les 5 ans. 5.95€ par 6 bouteilles.

Terre Rouge 2016 (Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc) Fût de chêne pendant 12 mois.

Le nez est moyennement intense sur des fruits noirs confiturés, avec une touche végétale et d’infusion. La bouche est souple, harmonieuse avec des arômes discrets de torréfié sur un fond de fruits noirs. Les tanins sont fins et soyeux, ils se poliront davantage dans les 2-3 prochaines années. A boire avant 2025. 5.95€ par 6 bouteilles.

Ultimium 2016 (Cabernet Sauvignon) Fût de chêne pendant 18 mois….la cuvée phare de la cave.

La robe est médocaine. Le nez s’oriente vers les fruits noirs bien mûrs assortis de note d’épices et de pain grillé. La bouche est d’emblée tout en équilibre, La matière est belle, bien mûre et d’une richesse contenue. L’aromatique de bouche rappelle l’olfactif, on n’est pas encore sur les arômes tertiaires. L’élevage en chêne de 18 mois n’est pas prégnant.On n’est pas non plus dans la puissance tannique que l’on connait au cabernet sauvignon dans le Médoc, mais plutôt sur des tanins aux grains fins, légèrement suaves en fin de bouche, ce qui indique que l’on a  intérêt à les laisser s’affiner. Une bouteille à laisser traîner dans la cave encre 3-4 ans et probablement à boire avant 2030. Il serait intéressant en tout cas de suivre son évolution d’année en année. Donner un petit coup de carafe serait bénéfique à ce stade de l’évolution.

Un vin qui devrait intéresser les sommeliers de la restauration pour son remarquable rapport qualité prix et son accessibilité sur des plats tels ris de veau braisé, filet de pigeonneau…. !  Au prix de 11.7€…dans le style bordelais, c’est une bonne affaire !

Conclusions….

  • Des vins d’un rapport Qualité Prix imbattable dans l’univers viticole français! Bien entendu, ils souffrent du manque d’intérêt et du manque d’image de l’appelation, laquelle a un besoin évident de marketing.
  • Un réservoir fourni de vins bien élaborés; on devine au delà de la technicité, la compréhension et la bonne interprétation du terroir de l’Ile par les adhérents.
  • Surprenant: la qualité du Sauvignon, d’un équilibre et d’une élégance rare! J’ai aimé aussi Azuré Rouge à base de cabernet franc.
  • Les vins rouges peuvent être assimilés en terme de goût et de texture à l’univers des vins du bordelais….on se croirait quelque part entre Garonne et Dordogne! Au delà des cépages, il faut dire qu’à vol d’oiseau on est très proche de cette région. Côté géologie, on semble plus proche de la rive droite que du Médoc.
  • La cuvée phare « Ultimium » ponctue très bien la gamme!

Les tarifs…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s